Um unsere Webseite für Sie optimal zu gestalten und fortlaufend verbessern zu können, verwenden wir Cookies. Durch die weitere Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Weitere Informationen zu Cookies erhalten Sie in der Datenschutzerklärung.

Comment traite-t-on la parodontite?

Le traitement de la parodontite est en principe un traitement systématique qui implique un traitement en plusieurs étapes. Il s´agit plus précisément d´un traitement en 4 étapes. Après un examen détaillé, on mesure la profondeur de toutes les poches, les deux premières phases s´occupent d´éliminer la cause, c´est-à-dire l´infection en elle-même (« phase causale de la thérapie »). La phase 3 permet de corriger les éventuelles détériorations causées par l´infection (" l´étape corrective de la thérapie"). L´étape 4 ("thérapie parodontale de soutien") a pour but de garantir à long terme le résultat du traitement parodontal.

Première étape du traitement comprend normalement 3 séances effectuées par un hygiéniste dentaire ou une assistante en prophylaxie. Cette étape a pour but d´éliminer en profondeur la plaque dentaire microbienne présente jusqu´au bord de la gencive et de veiller à ce qu´il n´y ait pas nouvelle formation de la plaque. Par conséquent le patient doit suivre quelques instructions d´hygiène bucco dentaire à la maison pour optimiser le résultat. Sans cette mesure le succès des étapes du traitement serait de courte durée. Cette étape de traitement est encore appelée prétraitement parodontal.

La phase 2 du traitement prévoit l´élimination complète de toutes les plaques dentaires pathogènes à la surface des racines et est considérée être la thérapie parodontale « réelle » non opérative. Cette étape est effectuée sous anesthésie locale et est combinée avec des mesures de désinfection. La désinfection de zones sujettes à servir de réservoir pour la prolifération de bactéries fait obligatoirement partie de cette étape. Deux à trois mois après l´étape 2 du traitement, le succès de la thérapie est évalué en procédant à un nouveau prélèvement des poches qui sera comparé au prélèvement initial. Si toutes les poches ne nécessitent plus aucun traitement, on considère le but de la thérapie parodontale comme accompli et cette dernière se termine alors par la phase 4 (thérapie parodontale de soutien). C´est le déroulement normal pour la majorité des cas de parodontite. Si par contre des poches doivent encore subir un traitement, une thérapie corrective est alors recommandée (phase 3 du traitement).

La phase 3 du traitement a pour but d'éliminer les défauts osseux qui apparaissent lorsque les poches résiduelles persistent. Si les poches sont très profondes des mesures d´un renforcement ostéoblastique osseux peuvent selon le cas être envisagées. (thérapie corrective régénérative). Si la profondeur des poches est faible, on envisagera selon le cas d´éliminer les poches par ablation et de remodeler le cratère de l´os (thérapie de résorption). Le succès de la thérapie – surtout lors d´un renforcement osseux – doit seulement être vérifié après 6 mois. Pendant ce temps là l´étape 4 aura déjà commencé.

La phase 4 du traitement est la dernière étape de toute thérapie parodontale (thérapie parodontale de soutien). Dans le sens d´un traitement post-opératoire, c´est la clé du succès à long terme et permet d´assurer le résultat. Cette phase consiste à procéder à un nettoyage dentaire professionnel régulier qui peut s´étendre aux poches résiduelles encore existantes (par exemple, touchant la région esthétique des dents du devant).
L´intervalle des séances de traitement varie pour chaque individu et se base sur les risques individuels du patient. En règle générale, la première année les séances sont espacées de 3 mois. Si la situation reste stable le temps entre les séances peut être rallongé progressivement mais ne doit néanmoins pas dépasser 6 mois pour les années suivantes. L´étape 4 est extrêmement importante vu que nous savons pertinemment que sans cette étape, une nouvelle apparition de parodontite ne pourrait pas être évitée.